Email

contact@sebastien-beau.fr

Sébastien beau logo

Téléphone

07 54 37 28 28

QU’EST CE QUE C’EST ?

La cohérence cardiaque est une pratique respiratoire simple, qui permet de réduire le stress et de gérer ses émotions, entraînant de nombreux bienfaits, au niveau physique, mental et émotionnel. Le principe est d’agir sur votre rythme cardiaque par l’intermédiaire de la respiration afin d’envoyer des messages positifs au cerveau.

 

LES BASES PHYSIOLOGIQUES

Au cours des 30 dernières années, les découvertes sur le fonctionnement du cœur se sont multipliées, mettant en évidence une complexité de fonctionnement que nous étions loin d’imaginer. Une des principales découvertes est que le cœur possède son propre système nerveux, avec ses neurones (environ 40 000), ses synapses, et sécrétant ses propres neurotransmetteurs. Un médecin canadien, le Dr Armour, met à jour en 1991 ce petit cerveau secondaire.

La seconde découverte est la mise en évidence d’un signal venant du cœur à destination du cerveau. John et Béatrice  Lacey, les deux personnes qui le mirent en lumière l’appelèrent le taux de variabilité cardiaque. Ce taux est un signal, comme un langage ou un code en morse que le cœur envoie au cerveau.

La troisième découverte, c’est que le cerveau obéit au cœur. Le cœur envoie des signaux au cerveau et ce dernier obéit aux instructions du cœur et les répercute sur tout l’organisme.

Le cœur envoie donc un signal électrique au cerveau que l’on peut enregistrer avec des appareils de mesure sous la forme d’une courbe sinusoïdale. Quand cette courbe est homogène, on dit que le cœur fonctionne « en cohérence ». Mais chez la plupart des personnes, cette courbe est chaotique et irrégulière. L’incohérence cardiaque  est ainsi transmise au cerveau sous forme de signaux, que ce dernier répercute sur tout l’organisme, créant de multiples désordres.

Cette courbe est chaotique chez beaucoup de gens pour une raison simple :

Le cœur s’adapte en permanence au monde extérieur, ainsi qu’à nos pensées et à nos émotions. Il est comme un pilote automatique qui veille et régule les constantes du corps en fonction de ce que l’on perçoit du monde et de comment on y réagit.

Le stress, la colère, l’hostilité, la frustration, la détresse émotionnelle et toutes les émotions négatives augmentent le désordre du rythme cardiaque. À l’inverse, l’amour, la bienveillance, la sollicitude et toutes les émotions positives augmentent le degré de cohésion du rythme cardiaque. Or ces sentiments sont rarement notre lot quotidien.  La frénésie du monde moderne, voire sa violence peut nous empêcher d’accéder spontanément à cette cohérence.

 

ACCÉDER À LA COHÉRENCE

Il est possible d’accéder volontairement à cet état de cohérence cardiaque en s’adonnant à un simple exercice respiratoire pendant quelques minutes seulement. En effet, lorsqu’on adopte une respiration profonde, ample et régulière, la courbe de la variabilité cardiaque entre en cohérence avec le rythme respiratoire. Au bout de quelques instants, la courbe sinusoïdale devient harmonieuse. Le cœur envoie alors des messages cohérents et positifs au cerveau, qui les retransmet au reste du corps. L’effet ressenti est un état d’apaisement et de calme.

 

MISE EN APPLICATION

365 est LE chiffre  à retenir

3 : pour 3  fois par jour

6 : pour 6 cycles par minute, c’est-à-dire inspirer pendant 5 secondes, souffler pendant 5 secondes,

5 : pour 5 min par session. C’est le temps moyen pour que la cohérence s’installe au début.

C’est aussi simple que cela. Vous pouvez respirez debout, assis ou allongé, coincé dans les embouteillages ou en faisant la queue au supermarché. L’important, c’est le rythme : INSPIRER PENDANT 5 SECONDES, EXPIRER PENDANT 5 SECONDES.

 

LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES

Une pratique régulière de la cohérence cardiaque permet une baisse du cortisol (hormone de défense sécrétée lors d’un stress), une augmentation de la DHEA (hormone qui ralentit le vieillissement) et de l’ocytocine (hormone de l’amour), ainsi qu’une augmentation des IGA salivaires (immunoglobulines A), qui participent à la défense immunitaire.

Cela permet aussi de diminuer l’hypertension artérielle (quand celle-ci est légère ou modérée), réduire le risque cardiovasculaire, diminuer l’anxiété et la dépression, permettre une meilleure régulation du taux de sucre chez les diabétiques, améliorer la récupération à l’effort chez les sportifs, augmenter la concentration, la mémorisation, tout en amenant un sentiment de calme et de bien-être.

 

LES EFFETS PSYCHOLOGIQUES ET ÉMOTIONNELS

Cela permet aussi une saine gestion des émotions au quotidien et d’accéder à une forme d’intelligence du cœur. Cela offre la possibilité de reconnaître et d’exprimer ses émotions, d’acquérir une vision positive de soi-même, de développer des comportements affirmés sans agressivité et d’actualiser ses potentiels.

Cela permet encore de développer des compétences sociales : écouter les autres, accepter la critique, prendre de la distance par rapport à une remarque désobligeante, développer sa capacité de communiquer, créer des relations satisfaisantes et responsables.

Enfin, la cohérence cardiaque permet de percevoir de façon plus juste le monde autour de nous, de faire les bonnes réflexions et de prendre les bonnes décisions au bon moment, de renforcer notre résilience (capacité à surmonter un événement, de rebondir après un coup dur ou de gérer une déception).

 

EN CONCLUSION

C’est une fabuleuse méthode anti-stress, qui améliore significativement le quotidien ; elle a l’avantage d’être complètement gratuite et de ne nécessiter aucune infrastructure particulière. La cohérence cardiaque peut être intégrée facilement dans des activités quotidiennes, mais son efficacité dépendra tout de même de la régularité de la pratique.