Email

contact@sebastien-beau.fr

Sébastien beau logo

Téléphone

07 54 37 28 28

Déroulé d’une séance

A quoi s’attendre

deroulé d’une séance et
principe de traitement

Je vous invite à venir avec des vêtements souples et confortables que vous conserverez pendant la séance. Prévoyez environ 3/4h pour la consultation.

Après avoir examiné votre posture, la séance se déroule en 2 temps :

Je vais d’abord traiter votre système énergétique. Dans cette première partie, vous serez allongé sur le dos et je travaillerais sur vos différentes structures et enveloppes énergétiques sans vous toucher. Mes mains se déplacent autour de vous, un peu comme un magnétiseur. Le but ici est de lever les blocages énergétiques et de vous équilibrer entre ciel et terre, c’est à dire vous connecter à votre part spirituelle et les pieds sur terre.

Dans un second temps, l’énergie étant libre de circuler, nous pourrons travailler sur le corps physique, dans le concret  de la matière, d’abord en levant les sur-adaptations et en libérant les émonctoires. Depuis l’apparition de la crise du Covid, je porte une attention toute particulière aux systèmes qui gèrent le stress au long cours (thymus /péricarde, intestin grêle, surrénales, plexus solaire, système nerveux autonome, etc…)

Le chant me sert à scanner les différentes dimensions de votre être, ma voix entrant en résonance avec ce que mes mains ressentent et ce que ma conscience explore.

Ce phénomène de résonance a sa propre Intelligence. Je ne sais pas à l’avance quelles fréquences, quelles gammes ou quelles textures sonores vont se manifester. Je le découvre en même temps que vous, en fonction de là où je pose les mains et en fonction de quel niveau vibratoire je contacte.

 

Le chant diphonique est un véritable « couteau suisse » :

– c’est un scanner qui enrichit mon diagnostic ostéopathique

– un diapason qui réaccorde votre structure avec sa vibration originelle, cristalline

– un laser qui dissout les blocages énergétiques et les mémoires invalidantes

– un canal qui capte et transmet des fréquences de guérison

– un catalyseur qui réinsuffle de la vitalité et du mouvement

 

Au début de la séance, il y a parfois des fausses notes ou des dissonances, comme lorsqu’on réaccorde un instrument. Et lorsque les tensions se relâchent, le signal évolue vers plus d’équilibre et d’harmonie. Dans la phase diapason, le chant est cristallin, d’une finesse et d’une pureté saisissante. Et dans la phase catalyseur, le son devient ample, volumineux, les harmoniques sont riches et puissantes.

Ces phases s’alternent, passant de l’une à l’autre en fonction des besoins. Quand la personne est en vide d’énergie ou qu’il y a des blocages extrêmes, il est fréquent que le chant soit nécessaire pendant quasiment tout le soin. Sinon, il y a une alternance de séquences sonores et de phases de silence. Ces temps de pause permettent d’assimiler le travail en cours et amènent à un état d’équilibre et de stabilité, tout en douceur.