Email

contact@sebastien-beau.fr

Sébastien beau logo

Téléphone

07 54 37 28 28

Qui suis-je ?

« LE SENS DE LA VIE EST DE TROUVER SES DONS, LE BUT DE LA VIE EST D’EN FAIRE DON AUX AUTRES. » Picasso

Mes valeurs

J’ai créé ma propre méthode de soin, et aujourd’hui, je transforme positivement la vie de nombreux patients, mais il n’en a pas toujours été ainsi.

J’ai longtemps été un glandeur, vivant dans ma bulle, en marge de la vie et du monde. Mais tout bascule le 24 décembre 1999, lors d’un voyage sur l’archipel du Cap-Vert. Je fais une expérience de mort imminente par noyade. En une fraction de seconde, je vois ma vie entière défiler sous mes yeux, puis un flash blanc, et un déclic se produit…

Quand je regagne la terre ferme, quelque chose a changé en moi. Je perçois enfin ce que j’ai à faire dans ma vie. 6 mois plus tard, je débute mes études d’ostéopathie. Mais en réalité, il me faudra 20 ans pour tirer les enseignements de ces quelques secondes d’éternité qui m’ont ouvert les portes d’un autre monde.

Très tôt dans ma pratique, j’ai été confronté à des gens en grande souffrance, débordant largement le cadre de l’ostéopathie classique : d’abord lors de stages en soins palliatifs puis, jeune diplômé, en suivant jusqu’à la fin un enfant de 9 ans atteint d’un cancer.

En moi s’est gravée cette conviction, qui allait être le socle de ma pratique : « FACE A LA SOUFFRANCE, JE NE PEUX PAS ME PERMETTRE D’ÊTRE MEDIOCRE. » C’est ce qui m’a amené à étudier sans relâche et à ouvrir mon champ de recherche et d’expérimentation. C’est aussi ce qui m’a donné le courage de sortir des sentiers battus de l’ostéopathie, malgré, parfois, la peur de passer pour un fou.

mes dons

A l’âge de 20 ans, des tests auditifs à l’armée m’ont révélé que j’avais les aptitudes pour devenir une « oreille d’or » dans les sous-marins. Mon audition est beaucoup plus fine que la plupart des gens. Aujourd’hui, j’utilise cette faculté dans mes soins pour décrypter des fréquences sonores subtiles et travailler comme un orfèvre du son.

J’ai aussi la capacité innée de capter les vibrations corporelles et émotionnelles de mes patients, leurs souffrances et leurs blessures, souvent avant même de poser les mains dessus. Cela m’apparait sous forme d’images intérieures ou de mots, me guidant au-delà des apparences pour trouver le nœud du problème.

Plus de détails

Mon parcours

 

Bac littéraire en 1995. DEUG, licence puis maitrise de philosophie sur Sénèque et Marc Aurèle. En 2000, grâce au soutien inconditionnel de mon père, je débute mes études d’ostéopathie à Aix en Provence pour 6 ans. Parallèlement à cela, je m’initie à la médecine chinoise, à l’énergétique, à la kinésiologie, au yoga et je commence à étudier le symbolisme et les grandes Traditions, orthodoxe et tibétaine notamment.

Une fois diplômé en ostéopathie, je débute un cursus d’ostéopathie biodynamique qui durera 7 ans. Mais il manque encore une dimension à ma pratique, je continue donc à chercher. C’est là que je rencontre un vétérinaire ostéopathe, Patrick Chêne, qui va changer ma vie. A ses côtés, je découvre le chant diphonique.

Avec simplicité, dans la générosité qui l’anime, il m’apprend à honorer le vivant sous toutes ses formes par ma voix. Cela révolutionne ma pratique et décuple la puissance thérapeutique de mes soins. Le chant diphonique me permet enfin d’accéder à cette dimension subtile que je recherche depuis tant d’années.

Au fur et à mesure de mon parcours, je prend aussi conscience du poids de l’inconscient familial dans certaines souffrances ou pathologies. Mais aussi qu’il est possible de faire de sa généalogie une ressource puissante au service de la vie et de ses aspirations. En 2017 et 2018, je commence alors un cycle d’ostéopathie transgénérationnelle chez Pierre Hammond, pour apprendre le décodage des empreintes familiales dans le corps, et en 2020 je me forme aux constellations familiales et systémiques avec Maureen Boigen et Anne De Vergie, et à la psycho-généalogie avec Elli Mizikas

Parallèlement à mon parcours ostéopathique, j’ai initié en 2012 une démarche plus personnelle, commençant alors un long voyage intérieur accompagné par :

  • Gérard et Françoise Sueur : séminaires « Réconciliation avec soi même » et « Approche systémique de la relation soignant-soigné »
  • Françoise Muhr et Philippe Gibou :« De la honte de soi à l’amour de soi »
  • Gérard et Agnès Duflot : « Se reconnaître », « Se relier », « Dire oui », « L’estime de soi »
  • Frédéric Baudain : « Les blessures fondamentales » « Esprit et matière » ainsi que « Chemin de vie »
  • Marie Noelle Mourozeau, Céline Bourouhaha et Joelle Dalmeau pour les constellations familiales en groupe, et Bernard Gicquel pour les constellations en individuel
  • Emmanuelle et Frederic Hervaud pour le travail de yoga et voix
  • Joel Guillon : « Identifier votre Excellence d’action »

L’ostéopathie vibratoire est le fruit de ce parcours de recherches, de rencontres et d’explorations tous azimuts qui m’anime depuis plus de 20 ans.

Ma gratitude va pour toutes les personnes qui m’ont accompagné et nourri sur ce chemin, souvent sans le savoir, et pour tous les soutiens et les cadeaux que la vie m’a envoyé sous toutes ses formes. J’ai une reconnaissance particuliere pour Sandrine Angels et Virginie Deparis, qui m’ont accompagné au quotidien dans la vie de notre cabinet à Monsempron pendant 10 ans.